Factures : faites le tri avant de payer !

Vous recevez énormément de courrier et, parmi toutes ces lettres, des factures à payer. Méfiez-vous !

Une forme trompeuse… Ces factures reprennent généralement des informations de votre société (numéro SIRET, logo, n° de TVA, …), copient des logos officiels et font référence aux textes de lois, à votre caisse de retraite, … Etant donné la présentation du courrier, vous pensez que le paiement est obligatoire et vous rédigez un chèque. Grave erreur !

Est-ce réellement une arnaque ? En réalité, il s’agit d’un prospectus commercial mais la présentation n’explique pas clairement qu’il s’agit d’une offre facultative.

La confusion est impressionnante et vous payez, croyant qu’il s’agit d’une cotisation ou d’une inscription obligatoire.

Cela peut coûter très cher ! Une des tromperies les plus répandues à ce jour est celle d’un annuaire ressemblant fortement à l’annuaire professionnel historique. Il vous adresse ce type de courrier, si vous le signez il vous en coûtera presque 1 200€ par an, pendant un minimum de deux ans. Il existe d’autres formes de courriers trompeurs de ce genre, comme par exemple des entreprises imitant les courriers provenant du greffe.

Vous n’avez aucune obligation de payer de telles inscriptions ! En cas de doute, commencez par une recherche internet et lisez toujours attentivement les informations indiquées en petits caractères au verso. Si le doute persiste, contactez votre expert-comptable.

Actuellement, des e-mails semblant provenir de grands opérateurs nationaux invoquent un problème technique de leur système de prélèvement et proposent alors, pour « éviter les pénalités de retard », la possibilité de payer en ligne en utilisant votre carte bancaire. Surtout, vous ne devez pas payer : c’est une arnaque !

Article inspiré de ASTUCES&CONSEILS® Chef d’Entreprise – Editions Francis Lefebvre – 5e année – numéro 1 – 29 octobre 2015-10-29