Barème kilométrique 2016

L’administration vient d’indiquer que, pour l’imposition des revenus de l’année 2015, le barème forfaitaire permettant l’évaluation des frais de déplacement est identique à celui prévu pour l’année 2014 par l’arrêté du 26.02.2015.

Si vous n’optez pas pour la déduction forfaitaire de 10 % pour vos frais professionnels sur votre déclaration de revenus, vous pouvez utiliser le barème kilométrique publié par l’administration. Traditionnellement, le barème kilométrique comptait 11 tranches de puissance fiscale, la plus haute étant celle des voitures de 13 CV et plus. Depuis l’imposition des revenus 2012, la puissance administrative du véhicule n’est retenue que dans la limite maximale de 7 CV.

Bon à savoir. Si vous choisissez de ne pas utiliser le barème kilométrique, les frais réels déductibles, autres que les frais de péage, de garage ou de parking et d’intérêts annuels afférents à l’achat à crédit du véhicule utilisé, ne peuvent excéder le montant qui serait admis en application du barème kilométrique.

À noter. Si vous utilisez votre véhicule personnel pour vos déplacements professionnels, les frais vous sont remboursés par la société. Vous pouvez demander le remboursement des frais en les calculant à l’aide de ce même barème fiscal publié par l’administration. Ces remboursements ne sont pas imposables pour vous.

Pour consulter le barème kilométrique 2016, cliquez ici.

ASTUCES&CONSEILS® Chef d’Entreprise – Editions Francis Lefebvre – Flash Infos du 17/02/2016