Vol dans un hôtel: à qui la faute?

Le gérant d’un hôtel se voit réclamer des indemnités par un couple qui fait voler des bijoux dans sa chambre. Un délit, selon l’hôtelier, puisqu’il n’a pas commis de faute… au contraire du couple, dont le comportement a bien aidé le voleur…

Vol dans un hôtel: pas de faute, pas de responsabilité?

Lors de son séjour dans un hôtel, un couple est réveillé à 5h du matin par un individu qui s’enfuit par la fenêtre après avoir volé ses bijoux.

Suite à ce fâcheux incident, le couple réclame des indemnités au gérant de l’hôtel, estimant que sa responsabilité est engagée.

Un délit, selon le gérant de l’hôtel, puisqu’il n’a commis aucune faute. C’est même plutôt le couple qui est fautif, car il n’a pas pris les précautions élémentaires pour éviter un vol en ne mettant pas les bijoux dans le coffre-fort mis à sa disposition.

En outre, il a laissé les volets de la fenêtre de sa chambre ouverte, malgré la portée contraire à sa connaissance.

Mais, pour le couple, le fait que le gérant de l’hôtel n’était pas commis de faute importe peu: en cas de vol commis dans son établissement sa responsabilité est engagée d’office. Sa faute future ne sera appréciée qu’au moment de la fixation des indemnités dues.

Ce que confirme le juge, qui donne raison au couple.

Source: Arrêt de la Cour de cassation, 1ère chambre civile, du 23 septembre 2020, n ° 19 – 11443 (NP)

Vol dans un hôtel: à qui la faute? © Copyright WebLex – 2020