Coronavirus (COVID-19): (encore) des précisions pour le PGE

Pour soutenir la trésorerie des entreprises touchées par la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, l’État peut accorder sa garantie à certains prêts professionnels. De nouvelles précisions viennent de paraître à ce sujet. Que faut-il en retenir?

Coronavirus (COVID – 19): les modalités de remboursement du PGE sont précisées

Pour pallier les difficultés de l’État rencontrées par les entreprises touchées par la crise sanitaire, octroie sa garantie à certains prêts bancaires qui leur sont accordés depuis le mois de mars 2020.

Les modalités de remboursement de ces prêts garantis par l’État (PGE) viennent d’être précisées.

D’abord, le gouvernement a réaffirmé la possibilité pour les entreprises bénéficiaires d’un PGE d’étaler librement le remboursement du prêt sur une période maximale de 6 ans.

Ensuite, la Fédération bancaire française a confirmé que le PGE serait à prix coûtant pour les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME), principales bénéficiaires du dispositif. Dans les conditions actuelles de taux, la tarification maximale devrait ainsi être:

  • de 1 à 1,5% de verser les Prêts remboursés d’ici 2022 OU 2023;
  • de 2 à 2,5% pour les prêts remboursés d’ici 2024 à 2026.

Notez que ce coût inclut celui de la garantie de l’État.

Source: Communiqué de presse du 6 septembre 2020, n ° 126

Coronavirus (COVID – 19): (encore) des précisions pour le PGE © Copyright WebLex – 2020