Difficultés économiques = modification du contrat de travail justifiée?

Une salariée conteste la modification de ses attributions. Elle estime s’agit là d’une modification unilatérale de son contrat de travail qui justifie un prix d’acte de rupture de son contrat de travail aux torts de l’employeur. Ce que conteste ce dernier qui a une explication toute trouvée…

Modification unilatérale du contrat de travail = manquement grave?

Une salariée constate la suppression d’une partie de ses missions et une réduction notable de ses responsabilités. Une modification de son contrat de travail qu’elle n’est pas consenti, remarque-t-elle. De quoi justifier, selon elle, un prix d’acte de la rupture de son contrat de travail aux torts de l’employeur.

Ce que conteste l’employeur qui lui rappelle que la modification de l’organisation de son service a été rendue nécessaire par la situation économique de l’entreprise. Ainsi, la modification de ses attributions ne constitue pas en soi une rétrogradation de la salariée.

Sauf que la modification unilatérale du contrat de travail, résultant notamment du retrait des responsabilités de la salariée, constitue un manquement de l’employeur rendant impossible la poursuite du contrat de travail, estime le juge.

Il valide donc le prix d’acte de la salariée, qui produit alors les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Source: Arrêt de la Cour de Cassation, chambre sociale, du 21 octobre 2020, n ° 19 – 12510

Difficultés économiques = modification du contrat de travail justifiée? © Copyright WebLex – 2020