Travailleur isolé et accident du travail: quelle responsabilité pour l'employeur?

Un travailleur isolé subit un accident du travail. Les secours ayant mis plusieurs heures à arriver, il estime que son employeur a manqué à son obligation de sécurité. Ce que ce dernier conteste. A tort ou à raison?

La mise en place de mesures de protection n’écarte pas la responsabilité de l’employeur!

Un salarié, travaillant de manière isolée, a fait un AVC sur son lieu de travail. Bien qu’il fût en possession d’un dispositif d’alerte propre aux travailleurs isolés, les secours ont mis plusieurs heures à arriver…

Cette situation représente pour lui un manquement clair à l’obligation de sécurité de son employeur, qui aurait dû avoir conscience du danger encouru. Il demande à ce titre que soit reconnu la faute inexcusable de son employeur.

Rappelons que forcé accident du travail ou une maladie professionnelle est imputable à la faute inexcusable de l’employeur, le salarié victime bénéficie d’une indemnisation complémentaire prenant la forme d’une majoration de rente, et de la réparation intégrale de ses préjudices .

Mais ici, ne reconnaît aucun manquement, les lacunes des secours n’étant pas de son ressort.

Sauf que l’entreprise a mis en place un dispositif d’alerte propre aux travailleurs isolés, constate le juge, ce qui prouve bien qu’il avait conscience du danger encouru par le salarié.

Sa faute inexcusable doit donc être retenue.

Source: Arrêt de la Cour de Cassation, deuxième chambre civile, du 12 novembre 2020, n ° 19 – 13508 (NP)

Travailleur isolé et accident du travail: quelle responsabilité pour l’employé? © Copyright WebLex – 2020