C'est l'histoire d'une société qui, interdite d'exercer son activité, ne paie plus son loyer…

C’est l’histoire d’une société qui, interdite d’exercer son activité, ne paie plus son loyer…

Un particulier a investi dans 2 appartements situés dans une résidence de tourisme gérée, dans le cadre d’un bail commercial, par une entreprise qui ne lui a pas payé les loyers du 1er semestre 2020. Ce qu’il conteste…

«A délit», selon l’entreprise: à cause de la crise sanitaire, les mesures de confinement et l’interdiction d’ouverture de l’amenée à cesser toute activité et donc empêchée de remplir son obligation de payer le loyer, faute d’occupation des appartements. D’autant que l’épidémie constitue, selon elle, un cas de force majeure dont elle n’est pas responsable…

Mais le bail commercial ne subordonne pas le paiement des loyers à un taux de remplissage; l’interdiction d’ouverture ne vise pas l’accueil de personnes qui élisent domicile dans la résidence et l’entreprise ne démontre pas ici qu’elle n’exerce qu’une activité de location saisonnière; enfin, elle ne justifie pas de difficultés de trésorerie rend impossible le paiement des loyers… qui sont dus pour le juge!

Arrêt de la Cour d ‘ Appel de Grenoble du 5 novembre 2020, n ° 16 / 04533 (NP)

La petite histoire du jour