Coronavirus (COVID-19): une allocation de remplacement pour certains agriculteurs

Afin de faire face aux conséquences de l’épidémie de covid – 19, le gouvernement a décidé d’étendre le bénéfice de l’allocation de remplacement, en principe versée aux agricultrices non-salariées en situation de maternité. Qui peut en bénéficier?

Coronavirus (COVID – 19): généralisation de l’allocation de remplacement?

Pour rappel, une allocation de remplacement peut être versée à l’agricultrice non salariale qui cesse son activité en raison de sa maternité pendant une durée minimale de 8 semaines, se fait remplacer par du personnel salarié. Cette allocation est destinée à couvrir les frais exposés par ce remplacement dans les travaux de l’exploitation agricole.

A compter du 30 octobre 2020 et jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire (actuellement fixé au 16 février 2021), cette allocation de remplacement, sera attribué à tout travailleur non salarié agricole qui se trouve dans l’une des situations suivantes et qui se trouve, pour l’un de ces motifs, empêché d’accomplir les travaux d’exploitation agricole:

  • il est vulnérable, présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS- CoV-2;
  • il est parent d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap faisant l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile;
  • il fait lui-même l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile.

Le montant de cette allocation sera fixé par un Décret non encore paru.

Notez que cette allocation de remplacement n’est pas cumulable avec les indemnités journalières dont ces personnes peuvent bénéficier pour cause de maladie ou d’accident de la vie privée.

Source: Ordonnance n ° 2020 – 1553 du 9 décembre 2020 prolongeant, rétablissant ou adaptant diverses dispositions sociales pour faire face à l’épidémie de covid – 19, article 4

Coronavirus (COVID – 19): une allocation de remplacement pour certains agriculteurs © Copyright WebLex – 2020