BER: des obligations déclaratives allégées?

Le gouvernement vient d’aménager les obligations déclaratives pesant sur les employeurs implantés dans un bassin d’emploi à redynamiser (BER) qui souhaite bénéficier d’une exonération de cotisations de sécurité sociale. De quelle façon?

BER: suppression de 2 déclarations!

Les entreprises implantées dans un bassin d’emploi à redynamiser (BER) peuvent bénéficier d’une exonération de cotisations de sécurité sociale, sous réserve de respecter toutes les conditions requises, et notamment des obligations déclaratives.

Jusqu’à présent, en effet, pour les établissements implantés, rédigé ou étendus en BER entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020, il était prévu que l’adresse 3 déclarations à L’Urssaf et à la Direccte:

  • la 1re portant sur les mouvements de main d’œuvre intervenus l’année civile d’implantation de création ou d’extension de l’établissement, ainsi que sur l’année civile suivante;
  • la 2e portant sur les mouvements de main d ‘œuvre intervenus les 2 années civiles suivant la période couverte par la 1re déclaration;
  • la 3e portant sur les mouvements de main d’œuvre intervenus les 2 années civiles suivant la période couverte par la 2e déclaration.

De même, qui souhaitait bénéficier de cette exonération pour les salariés recrutés à l’occasion d’une extension d’un établissement réalisé dans un BER devait envoyer à la direction et à l’Urssaf une déclaration avant la fin du 12 e mois qui suit la date d’effet de l’extension de l’établissement.

Depuis le 21 janvier 2021, les obligations déclaratives relatives aux mouvements de main d’œuvre et aux extensions d’établissement sont supprimées.

Dorénavant, l’administrateur qui souhaite bénéficier de l’exonération de contributions devront adresser à l’organisme chargé du recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales ou à la caisse de mutualité sociale agricole dont relève l’entreprise un document conforme à un modèle établi par l’administration comportant les éléments nécessaires à la vérification du respect des conditions et limites prévues par la réglementation européenne relative aux aides de minimis.

Ce document devra être envoyé au plus tard le 30 avril de l’année suivante la dernière année civile de la période sur qui il porte.

Source: Décret n ° 2021 – 39 du 19 janvier 2021 modifier le décret n ° 2007 – 648 du 30 avril 2007 portant application du VII de l ‘article 130 de la loi n ° 2006 – 1771 du 30 décembre 2006 de finances rectificative pour 2006 consacrer les bassins d’emploi à redynamiser (BER)

BER: des obligations déclaratives allégées? © Copyright WebLex – 2021