Coronavirus (COVID-19): poursuite de l'activité partielle pour les salariés du particulier employeur?

Face à l’épidémie de covid – 19, le gouvernement a mis en place un dispositif exceptionnel d’activité partielle pour les salariés du particulier employeur. Ce dispositif a été adapté pour faire face aux modalités des différents confinements imposés sur le territoire. Perdure-t-il?

Coronavirus (COVID – 19) et activité partielle des salariés du particulier employeur: des conditions à respecter

A l’occasion du deuxième confinement, le gouvernement a rétabli le dispositif d’activité partielle pour les salariés du particulier employeur. Mais cette fois-ci, le dispositif exceptionnel cible précisément certains d’entre eux.

Ainsi, sont effectivement concernés:

  • les salariés de particuliers employeurs pour des activités faisant l’objet de restrictions pendant l’état d’urgence sanitaire (cours à domicile hors soutien scolaire comme, par exemple, un cours de musique);
  • les salariés de particuliers employeurs exerçant une activité indépendante arrêtée du fait des mesures sanitaires (gérants de commerces ne pouvant accueillir de public en particulier);
  • les salariés «vulnérables» susceptibles de développer des formes graves de Covid – 19.

Pour rappel, sont décrits comme salariés vulnérables les personnes qui sont dans l’une des situations suivantes:

  • être vieilli de 65 ans et plus;
  • avoir des antécédents (ATCD) cardio-vasculaires: hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV;
  • avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications;
  • présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment);
  • présenter une insuffisance rénale chronique dialysée;
  • être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie);
  • présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC)> 30 kgm2);
  • être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise:
  • ○ médicamenteuse: chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et / ou corticothérapie à dose immunosuppressive,
  • ○ infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 <200 / mm3,
  • ○ consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
  • ○ liée à une hémopathie maligne en cours de traitement,
  • être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins;
  • présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie;
  • être au troisième trimestre de la grossesse;
  • être atteint d’une maladie du moton eurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

Ce dispositif est géré par les centres Cesu et Pajemploi, qui reconduit pour le mois de décembre 2020 et, s’agissant du Cesu, pour le mois de janvier 2021.

Les particuliers employeurs souhaitant utiliser à l’activité partielle dans ces situations garantissent au moins 80% du salaire net de leur salarié. Ils ne pourront pas verser un montant inférieur au montant minimal prévu par la convention collective.

L’Urssaf remboursera alors à l’employé 65% de la rémunération nette prévue pour les heures concernées.

A cette fin, les employeurs concernés doivent remplir le formulaire d’indemnisation exceptionnelle, accessible sur le site Cesu.

L’employeur devra attester du respect des critères d’éligibilité via une déclaration sur l’honneur et devra être en mesure de produire les justificatifs correspondants en cas de contrôle.

Source: cesu.urssaf.fr, Actualité du 25 janvier 2021: Activation d’un dispositif exceptionnel ciblé d’activité partielle

Coronavirus (COVID – 19): poursuite de l ‘activité partielle pour les salariés du particulier employeur? © Copyright WebLex – 2021