Coronavirus (COVID-19): du nouveau pour les transporteurs au 31 janvier 2021

Pour lutter contre la hausse de la propagation de la covid – 19, le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures de restrictions sanitaires. Certaines d’entre elles intéressent directement les transporteurs. Lesquelles?

Coronavirus (COVID – 19): entrée en France interdite, sauf exceptions!

Depuis le 31 janvier 2021 sont désormais interdits, sauf s ‘ ils sont fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé pertinent de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé, les déplacements de personnes:

  • entre le territoire métropolitain et un pays étranger autre que ceux de l’Union européenne, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, le Saint-Siège ou la Suisse;
  • au départ ou à destination des collectivités d’Outre-mer, à l’exception des déplacements entre la Guadeloupe et la Martinique.

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une des exceptions précitées doivent se munir d’un document permettant de justifier du motif de leur déplacement.

Lorsque le déplacement est opéré par une entreprise de transport, la personne présente, avant l’embarquement, une déclaration sur l’honneur du motif de son déplacement, accompagnée de ce document. A défaut, l’embarquement est refusé et la personne est reconduite à l’extérieur des espaces concernés.

Notez que les interdictions de déplacement s’appliquent aux déplacements au départ ou en provenance de Guadeloupe, de Martinique, de Saint-Barthélemy ou de Saint-Martin à compter du 2 février 2021 à 0 heure et aux déplacements au départ ou en provenance de Polynésie française à compter du 3 février 2021 à 0 heure.

Coronavirus (COVID – 19): entrée en France = test négatif!

Depuis le 31 janvier 2021, toute personne âgée de 11 ans ou plus entrant par voie terrestre sur le territoire national doit être en mesure de présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant son départ ne concluant pas à une contamination par le covid – 19.

Par dérogation, cette obligation ne s’applique pas aux:

  • déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence;
  • déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test;
  • déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une des exceptions précitées doivent se munir d’un document leur permettant de justifier du motif de leur déplacement.

Source: Décret n ° 2021 – 99 du 30 janvier 2021 modifier les décrets n ° 2020 – 1262 du 16 octobre 2020 et n ° 2020 – 1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid – 19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Coronavirus (COVID – 19): du nouveau pour les transporteurs au 31 janvier 2021 © Copyright WebLex – 2021